Lettre à la Fondation Ethos

Lettre à la Fondation Ethos

Les Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s  interpelle la Fondation Ethos.

Nous avons adressé un courrier à M. Vincent Kaufmann de la Fondation Ethos et invitons tous nos partenaires à faire de même pour comprendre la stratégie et la positon d’Ethos concernant le désinvestissement du fossile.

CORRESPONDANCE

Disponible en téléchargement en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !

Non aux augmentations de l’AG prévues par les CFF!

Non aux augmentations de l’AG prévues par les CFF!

Payer 1200 francs de plus l’AG? Non aux augmentations prévues par les CFF!

Comme l’a révélé Beobachter, les CFF et d’autres grandes entreprises de transport veulent augmenter massivement les prix des abonnements :

  • Les étudiant-e-s de plus de 25 ans devront payer 45% de plus (3860 puis 4250 au lieu de 2650 francs) dès janvier 2020
  • L’AG sera 10% plus cher et coûtera 4250 au lieu de 3860 francs dès décembre 2021.
  • La possibilité de déposer l’AG pendant 30 jours au maximum sera supprimée.
  • La très populaire carte journalière communale sera abolie dès décembre 2020.

Ces plans nuisent à la politique climatique de la Suisse et entraîneront une diminution du nombre d’usagers des transports publics. Ce sont surtout les jeunes, ainsi que les personnes à faible revenu, qui seront massivement handicapées dans leur mobilité.

Par cette pétition, nous demandons à la Commission des transports du Conseil national l’arrêt de ces mesures.

Avec votre signature, nous augmentons la pression sur le Parlement !

PÉTITION EN LIGNE

La pétition en ligne est disponible en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !

Soutien à l’Initiative pour les glaciers!

Soutien à l’Initiative pour les glaciers!

L’initiative pour les glaciers, de l’Association suisse pour la protection du climat, vise à sortir la Suisse des énergies fossiles d’ici à 2050 et ainsi, à faire respecter les Accords de Paris suite à la COP21 en 2015. Du 11 au 19 mai, une semaine symbolique de récolte de signatures aura lieu: participez!

Vous pouvez également commander vos drapeaux en cliquant ici.

“En 2015, la Suisse a signé l’Accord de Paris sur le climat. Celui-ci demande de limiter à nettement moins de 2°C l’augmentation de la température de la planète. Un réchauffement d’environ 2 degrés menace les écosystèmes planétaires et les glaciers suisses comme signe le plus visible. Aujourd’hui, la politique climatique suisse est bien loin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Que faire? Marcel Hänggi, journaliste environnemental (…) recommande à la Suisse de sortir des combustibles fossiles d’ici à 2050. Pour que la Suisse s’engage dans un cap supportable pour le climat, Marcel Hänggi et d’autres spécialistes ont préparé un projet d’initiative populaire fédérale. «L’Initiative pour les glaciers» veut ancrer les objectifs de l’Accord de Paris dans la Constitution fédérale. C’est la nouvelle Association suisse pour la protection du climat qui décidera du lancement de l’initiative. La récolte des 100’000 signatures nécessaires à l’initiative nécessite un large soutien. La constitution en temps actuel de l’Association suisse pour la protection du climat découle de cette initiative. Elle sera le noyau d’un nouveau mouvement pour le climat qui lancera l’initiative appropriée en 2019. Pour construire et renforcer l’association, nous cherchons des personnes qui veulent s’engager pour la protection du climat en Suisse.”

www.initiative-glaciers.ch

INFOS COMPLÉMENTAIRES

Tu peux retrouver plus d'info en lien avec ce sujet en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !

Lettre ouverte au Conseil des Etats

Lettre ouverte au Conseil des Etats

Lundi, la majorité de droite au Conseil national a démontré encore une fois sa politique anti-climat: plus de 6 milliards de francs seront dépensés pour de nouvelles autoroutes. Nous refusons cette aberration!

Le Conseil national veut dépenser CHF 6’100’000’000.— pour de nouvelles autoroutes, soit 1,4 milliard de plus que ce que propose le Conseil fédéral. De plus, le Conseil national est prêt à financer des projets qui ne sont pas encore du tout prêts à être construits, ou dont les coûts sont encore complètement inconnus.

Cette absurdité montre une fois de plus l’évidence de l’attitude anti-climat de l’UDC, du PLR et d’une partie du PDC!  Plus d’autoroutes signifient en effet plus de trafic, donc plus de CO2.

Le Conseil national ignore à nouveau les préoccupations des dizaines de milliers de jeunes impliqué•e•s dans le mouvement des grèves pour le climat. Nous refusons cette supercherie!

Dans une lettre ouverte, nous appelons le Conseil des Etats à stopper cette folie: nous exigeons que les 6,1 milliards de francs destinés aux nouvelles autoroutes soient supprimés. En 2019, la Suisse n’a pas besoin d’encore plus de béton et de CO2, mais plutôt d’un véritable plan d’action contre la crise climatique !

Plus il y aura de signatures à cette lettre ouverte, plus on fera pression sur le Conseil des Etats. C’est pourquoi nous avons vraiment besoin de votre signature! Signez maintenant ici

Cette lettre ouverte a été lancée par les Jeunes Vert•e•s Suisse, avec les soutien des Verts et de Greenpeace Suisse.

SIGNEZ LA PETITION !

Tu peux retrouver plus d'info en lien avec ce sujet en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !

Les Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s présentent leurs candidat·e·s et lancent leur campagne.

Les Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s présentent leurs candidat·e·s et lancent leur campagne.

Les Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s (ci-après JVVD) ont tenu aujourd’hui à Lausanne une conférence de presse pour lancer leur campagne pour le Conseil national et la conquête du premier siège jeune vert du Canton. Ils ont présenté le site internet vote-climat.ch ainsi que les capsules vidéos de campagne, outils de campagne développés pour atteindre les jeunes et les abstentionnistes. Les JVVD visent 1 siège au Conseil national et le renversement de majorité aux chambres grâce à une liste forte de 19 jeunes venant des 4 coins du Canton.

Les JVVD ont présenté leurs axes de campagnes : la justice climatique et la justice sociale. Montée des eaux, fonte des glaces, phénomènes climatiques extrêmes, érosion de la biodiversité et épuisement des ressources. Inégalités économiques et sociales : 26 milliardaires possèdent autant que 3.8 milliards de personnes. La pauvreté grandit, en Suisse et ailleurs. Le modèle de croissance infinie dans un monde fini détruit la planète et les populations pour maximiser les profits de quelques-un·e·s. Les JVVD s’engagent pour changer ce système en profondeur.

Pour faire voter un maximum de jeunes à cette élection cruciale, les JVVD ont mis sur pieds le site vote-climat.ch qui regroupe également les campagnes des autres sections jeunes vertes mais aussi et surtout les différentes capsules vidéos développées par leurs membres. Convaincus que la campagne doit passer par la vulgarisation des programmes politiques, les JVVD vont publier durant la campagne une dizaine de vidéos animées et commentées pour rendre accessible les idées défendues par liste.

Lors de cette conférence, les JVVD ont abordé quelques points centraux du manifeste de la section verte, le Manifeste du platane:

  • Agriculture locale et durable
  • Protection de la biodiversité
  • Transition énergétique et politique climatique
  • Investissements et les fondements d’une fiscalité verte et socialement responsable
  • L’instruction publique et la culture pour toutes et tous
  • L’égalité des genres
  • L’intégration et les politiques migratoires
INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Nous sommes à disposition pour toute information!

Oleg Gafner

Coprésident des Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s
079 956 77 35

Inès Ulrich

Coprésidente des Jeunes Vert·e·s vaudois·e·s
077 485 90 28

COMMUNIQUÉ ET DOSSIER DE PRESSE

Disponible en téléchargement en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !

Merci – danke – grazie !

Merci – danke – grazie !

Un grand merci à tous nos membres pour leur précieux engagement. Vous avez mené une magnifique campagne ! L’initiative Stop Mitage n’a pas gagné, mais une campagne engagée a posé les bases d’un meilleur aménagement du territoire.
 
L’initiative Stop Mitage a été rejetée le 10 février. Néanmoins, l’initiative peut être évaluée comme un succès: 36 % ont répondu favorables à la préoccupation que les zones de construction ne devraient pas continuer à croître indéfiniment, et que le sol et le paysage devraient être préservés pour les générations futures. Nous considérons donc ce résultat comme un succès : même si les opposants ont pu influencer l’opinion, bénéficiant notamment d’un budget de campagne beaucoup plus important, nous avons réussi, en tant que jeune parti, à convaincre bien au-delà du camp Vert et gauche. En ce qui concerne la deuxième révision de la LAT, cela signifie que la résistance sera inévitable dans le cas où il serait prévu d’assouplir la réglementation de la construction à l’extérieur des zones de construction.
Nous prendrons l’initiative des opposants sur parole : la Confédération doit tenir sa promesse et défendre l’application effective de la loi sur l’aménagement du territoire. Indépendamment de cela, même avec une mise en œuvre stricte, l’étalement urbain reste seulement ralenti, et non arrêté. La loi sur l’aménagement du territoire permet aux zones à bâtir de continuer à s’étendre. Ce n’est donc qu’une question de temps avant que la demande de l’initiative Stop Mitage ne soit remise sur la table.
Dans la bataille de campagne, personne n’a nié que l’étalement urbain était un problème majeur et que des mesures efficaces étaient nécessaires pour le combattre. Une grande partie de la population l’a reconnu. Nous collaborerons avec les Verts aux niveaux cantonal et local pour veiller à ce que la loi sur l’aménagement du territoire ne soit pas édulcorée davantage. L’idée que le béton ne nourrit pas prévaudra. L’initiative Stop Mitage a posé une pierre angulaire importante à cet égard.
SIGNEZ LA PETITION !

Tu peux retrouver plus d'info en lien avec ce sujet en cliquant sur l'icône.

S U I S - N O U S !